Objets ménagers

baillotte

Permettait de poser l’enfant debout sans qu’il ne tombe.
Dans les fermes, certaines femmes emmenaient la baillotte avec l’enfant à l’étable pendant qu’elles assuraient la traite des vaches.


balance à  poids


Cafetière




chaudron noir

Souvent utilisé pour la « cuisson aux cochons » : pommes de terre, citrouilles…


essoreuse

Une essoreuse manuelle avec 2 rouleaux qui peuvent se resserrer l’un sur l’autre en fonction de l’épaisseur du linge


fer a repasser

Ces fers sont des plaques, chauffées sur une cuisinière.

 

Au fond à gauche, un fer avec un réservoir dans lequel on déposait de la braise 

 


garde genoux

Permettait aux femmes de se protéger les genoux et le bas du corps, lorsqu'elles assuraient la lessive au lavoir, à genoux et penchées au-dessus de la planche à laver. les battoirs servaient à battre le linge.


gaufriers

4 Gaufriers ronds 

3 Gaufriers plats 

2 Pelle 

1 Pince


lampe pigeon

4 Gaufriers ronds 

3 Gaufriers plats 

2 Pelle 

1 Pince


lampes lanternes

La lanterne ici la plus haute était une lanterne, alimentée par du pétrole. On l’appelait la « lampe-tempête », car on pouvait l’utiliser pour aller dehors, même par mauvais temps, sans qu’elle s’éteigne.

Elle était utilisée par les agriculteurs pour aller surveiller leurs animaux, le soir avant le coucher. 

 

 


landau

Landau utilisé dès 1938 

 

 


lessiveuse

La lessiveuse était placée au-dessus d’une source de chaleur (feu de bois, cuisinière)

Le linge était placé autour du tuyau central.

L’eau montait par le tuyau central et redescendait  sur le linge, créant ainsi une sorte de remous.

 


lit bébé barcelonnette

« Bercelonnette ».

Ce lit d’enfant est appelé ainsi parce qu’il permet d’assurer la bercée de l’enfant par le balancement. 

 

 


lit de coin

Lit de 1m.10 ou 1m.20, placé dans un coin de la pièce 

 

 


machine à coudre

Les machines à coudre peuvent être actionnées soit à la main (celle de gauche), soit au pied grâce à un pédalier.

 

 


machine à laver

La réserve d’eau était placée au-dessus d’une source de chaleur.

Le linge était placé dans le tambour.

La machine était actionnée manuellement 

 

 


marmites

Utilisées pour faire cuire les « patates », la « mojette » et autres légumes de la ferme, dans la cheminée.

La bassine en cuivre était utilisée pour la cuisson du mil et de la fressure 

 

 


mesure d'un litre

Pour mesurer la farine, les céréales, les fruits 

 

 


moulins à viande

Pour la cuisine du cochon 

 

 


paillons

Les paillons sont fabriqués soit avec de la paille de seigle, soit avec du foin, ou encore du jonc. Les liens sont constitués d’écorces de ronces.

Les paillons fermés servaient à déposer du blé, des fruits, etc.…

Les paillons ouverts servaient de plats pour présenter les fruits.

Les paillons en long sont destinés à faire lever la pâte pour la fabrication du pain 

 

 


panier pour les marchés

Permettait de transporter au marché le beurre, les œufs, les lapins 

 

 


poele

Poële en fonte.

Chauffage au bois 

 

 


poste radio

Dits « postes à galène

 


pot à lavement

Dits « postes à galène

 


pot de grès

Utilisé pour les conserves de haricots verts, ou de viande de porc. 

 

 


pot mogettes et châtaignes

Trônait souvent en permanence devant la cheminée 

 

 


poussette

Poussette entièrement en bois, repliable 

 

 


récipients cuivre

Pour la cuisson de la fressure ou du mil 

 

 


Rouet à laine


rouet à  lin


trotteur coulisse

Permettait à l’enfant de faire ses premiers pas, en faisant coulisser son support d’un bout à l’autre de l’appareil.

 

Plancher à hauteur variable